Nos experts vous éclairent

Imaginez-vous en train de conduire une voiture sans jauge d’essence ou encore de ne pas voir le niveau de batterie de votre GSM…

La jauge ou le niveau de batterie sont de précieux indicateurs. Ils vous permettent de ne pas « naviguer à vue ».
Votre entreprise a aussi besoin d’indicateurs. Dans le monde économique, un indicateur financier s’appelle un ratio.
Il en existe plus de cent et sont classés en grandes catégories : ratio de rentabilité, de solvabilité, de liquidité…
Les ratios constituent un des outils de l’analyse financière vous permettant d’évaluer la santé de votre entreprendre (= photographie à un temps T) et d’envisager, en connaissance de cause, d’éventuelles mesures correctives.

Les ratios de liquidité

Ces ratios permettent de savoir dans quelle mesure votre entreprise peut faire face à ses obligations de paiement à court terme. Plusieurs ratios peuvent être calculés.

  • Liquidité au sens large ou Current Ratio : Actifs circulants / Dettes à court terme. Ce rapport doit minimum être égal à 1. Les banques suggèrent une valeur >1,2 ;
  • Liquidité au sens strict ou Acid test: [Actif circulant – Stocks et commandes en cours d’exécution – Comptes de régularisation à l’actif] / Dettes à court terme. Ce ratio reprend les éléments du précédent ratio en enlevant le bloc le moins liquide, dont le stock. Là aussi il doit être > 1. Un ratio inférieur à 0.5 témoigne d’un déséquilibre et d’un manque de trésorerie.
  • Délai de paiement des clients: Jours clients = [Total moyen des créances clients x 360] / Ventes TTC. Ce ratio est intéressant pour comparer une évolution des délais de paiement client ou mener une comparaison sectorielle.
  • Délai de paiement fournisseurs: [Total moyen des dettes fournisseurs x 360] / Achats TTC. Ce ratio doit s’accompagner d’une analyse qualitative de l’organisation de l’entreprise. En effet, un délai important peut vouloir dire que les fournisseurs ont confiance en cette entreprise ou, a contrario, que l’entreprise n’arrive pas à payer ses fournisseurs. Un délai court peut penser à croire que les fournisseurs n’ont pas confiance en leur client ou bien que l’entreprise a une bonne liquidité et paye rapidement pour profiter d’escompte. Ce ratio doit donc s’accompagner d’une contextualisation. Là encore, il sert surtout à établir une comparaison avec le secteur et avec les résultats précédents.

Les rations de solvabilité

Ces ratios mesurent l’indépendance financière de l’entreprise, soit sa capacité à faire face à son endettement.
La valeur de ces ratios oscille de 0 à 100%. Plus il est élevé, plus l’entreprise est autonome financièrement, et dite solvable.
Une entreprise est considérée solvable à partir de 20%, et l’indépendance est considérée comme solide à partir de 30-35%.

  • Indépendance financière : Fonds propres / Passif total
  • Indépendance financière à long terme : Fonds propres / Capitaux permanents

Les ratios de rentabilité

En tant que dirigeant d’entreprise, vous désirez savoir si votre entreprise est performante et pouvoir évaluer sa rentabilité économique. Les principaux ratios utiles au dirigeant concernent la rentabilité des ventes et la valeur ajoutée.

  • La rentabilité des ventes : soit le taux de marge brute [Résultat avant amortissement, charges financières et impôts] / Total de l’actif ou le taux de marge nette [Résultat avant charges financières et impôts] / Total de l’actif. Il convient de mener une comparaison sectorielle.
  •  La valeur ajoutée : elle correspond à la différence entre la valeur de la production (chiffre d’affaires, variation de stock, production immobilisée) et les coûts tant des biens et services que des approvisionnements et marchandises. Elle exprime la création de richesse d’une entreprise.

Conclusion

Les ratios ne seront pas comparables si l’entreprise est en croissance, en phase de cession ou encore en phase de création.

Il est important de trouver les ratios qui correspondent à votre activité, à votre secteur, et à votre projet de développement.

Il existe de nombreux ratios… Les conseillers Starters de l’UCM vous aideront à déterminer ceux qui seront les plus pertinents.

Ensemble, prenons la route du succès !

le conseil

Les conseillères en création d’entreprises de l’UCM Liège vous accompagnent dans la rédaction de votre plan financier et votre recherche de financement.

En savoir plus